Plusieurs élèves du CDSL se méritent des prix au Bootcamp upGen au CDSL

4 février 2020

Le Collège Durocher Saint-Lambert a été l’hôte du Bootcamp upGen du 24 au 26 janvier 2020, organisé par l’organisation canadienne upstartED qui comme le Collège, croit qu’on n’est jamais trop jeune pour changer le monde. Ce concours d’innovation sociale a rassemblé 75 jeunes de 12 à 18 ans, dont 8 élèves de la 3e secondaire du profil Monde et leadership du Collège, appuyés par M. Mathieu David-Beauchesne, enseignant responsable du profil :upGen.jpg

  1. Clément Bissonnette
  2. Naomi Rioux
  3. Charlotte Martinet
  4. Charlotte Trudel
  5. Alice Manière
  6. Vialsy Salazar
  7. Léa Safaryan
  8. Guillaume Potvin

Emballée par sa participation à des « hackathons » tels que le Coopérathon Desjardins, l’équipe pédagogique du CDSL avait envie de faire vivre ce type d’expérience à ses élèves. C’est ainsi que le Collège a établi un partenariat avec upstartED et le bootcamp upGen et qu’il a vécu son premier hackathon jeunesse.

C’est ainsi que 75 jeunes accompagnés par une équipe de 20 bénévoles ont envahi le CDSL pour deux jours, utilisant la salle multifonctionnelle pour les nombreuses conférences menées par des leaders de différentes industries et se dispersant dans des locaux de classe pour travailler en équipe entre les ateliers. Les 20 équipes étaient composées d’élèves de différentes écoles, qu’ils parlent français ou anglais. Cette formule a donné naissance à une expérience de collaboration fructueuse et à la création de liens forts entre les jeunes.

À l’issue du bootcamp, chaque équipe devait proposer une solution innovante et durable à une problématique du monde réel, en utilisant les principes du « Design Thinking » et en intégrant l’intelligence artificielle de manière éthique. Six grands experts en intelligence artificielle (Ikram Mecheri, Alicia Heraz, Naysan Saran, Manon Gruaz, Mirka Snyder Caron et Messaoud Bouredji) ont d’ailleurs accordé 20 minutes à chaque équipe en consultation privée pour les accompagner dans leur démarche.

Ainsi, pendant les deux premiers jours du Bootcamp upGen, les participants réunis au CDSL ont planché sur des solutions et ont bâti un prototype de produit ou de service pour résoudre des problématiques liées à 3 thèmes :

Charlotte Martinet (2).JPG
Charlotte Martinet avec son prix.
  • Les soins de santé et l'accès global
  • La cybersécurité et la protection des données
  • Le commerce de détail et l'économie circulaire

La dernière journée du Bootcamp s’est déroulée dans les bureaux de Shopify à Montréal et a été consacrée à la présentation des solutions par les équipes devant un jury d’experts (Valérie St-Jean -Ville de Montréal, Vaughn DiMarco - Invest-AI, Sébastien Cabana - Air Canada, Mirka Snyder Caron - Montreal AI Ethics Institute, Sylvain Charbonneau - Blue Cross, Cindy Fagen - SAP, Krystal Bedard – Deloitte et Christian LeBlanc - Collège Durocher Saint-Lambert). À l’issue de cette journée de « pitchs » six équipes ont été sélectionnées pour rejoindre l'accelerateur upGen, un processus de 4 mois qui fournit du mentorat et du coaching pour les aider à lancer leur idée d'entreprise.

4 élèves du CDSL ont vu leur proposition retenue par les membres du jury pour rejoindre l’accélérateur et Charlotte Martinet et son équipe ont reçu le prix « Innovateur d’impact » pour avoir incarné les valeurs de l’événement tout au long de la compétition (respect, engagement, leadership, entraide, collaboration).

Le CDSL croit fermement que les solutions aux grandes questions sociétales peuvent et doivent passer par les jeunes. Ce sont à eux de bâtir le monde dans lequel ils vont vivre et le Bootcamp upGen est un premier pas dans cette direction.